Édito du Maire Bruno Poissonnier - Magazine municipal Mai 2017

Chères Tullésaines, chers Tullésains

Comme vous le trouverez exposé en détail dans le présent magazine, le Conseil municipal a voté le budget 2017. Comme de très nombreuses communes, la ville de Sainte-Tulle doit faire face à une baisse des dotations et autres sources de financements publics, mais également à une hausse de certaines dépenses courantes.

Comme celà a déjà été souligné par le passé, notre commune est riche de sa vie associative, de son centre social municipal, de ses nombreux services publics, néanmoins tout ceci a un coût. Après avoir recherché toutes les pistes de réduction et de rationalisation des dépenses, force est de constater que le maintien de la qualité des services rendus à la population, et auxquels nous sommes particulièrement attachés, implique la recherche de recettes nouvelles.

Les élus de l’équipe municipale ont par conséquent été confrontés à ce choix cornélien entre la baisse de qualité voire la suppression de services et une hausse de la fiscalité. Après de longues discussions et je dois bien l’avouer à contrecœur, nous avons choisi cette deuxième option, et avons voté une augmentation des taux. Comme vous le verrez dans le dossier spécial budget qui vous est proposé, nous avons essayé de rétablir un équilibre entre le foncier et la taxe d’habitation (qui était une des plus basses du département). Nous avons conscience de l’effort supplémentaire que cette hausse demande à tous les concitoyens, dans un contexte général délicat, néanmoins elle permettra de poursuivre efficacement notre action et les quelques investissements que nous souhaitons faire, à hauteur des capacités de la commune et de son niveau d’endettement, que les équipes précédentes n’ont pas hésité à choisir élevé et dont nous avons hérité.

Face aux critiques que cette augmentation va susciter, il est important que chacun sache que le travail de préparation budgétaire a été mené de manière démocratique : dès la fin de l’année tous les élus sans exception ont été sollicités afin d’émettre des propositions et tous les élus font partie de la commission des finances. Cette commission a longuement débattu de la question des impôts. Les élus de l’opposition sont bien entendu associés à ces étapes de préparation budgétaire, et ont systématiquement refusé d’émettre des suggestions ou propositions sur cette question, aucune alternative n’ayant été proposée.

Plus récemment, vous vous êtes massivement rendus aux bureaux de vote le dimanche 23 avril, et serez sans doute aussi nombreux à l’occasion du second tour du 7 mai. Les bureaux de vote seront ouverts à l’espace Gaston Vachier de 8 heures à 19 heures. Face à l’affluence du public à certaines heures (entre 10 et 12h30 notamment), nous étudierons la possibilité de tenir un troisième bureau dès 2018.

Les ponts du mois de mai donnent à tous l’occasion de profiter de week-ends prolongés, et il faut bien dire que le programme d’activités qui vous est proposé a de quoi inviter au farniente et aux loisirs.

Le Maire, Bruno Poissonnier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris