L'actualité prévention c'est ici avec :

  • Le guide d'information et de prévention de la DLVA, "Les bons réflexes", risques naturels et risques technologique
  • La prolifération des chenilles processionnaires
  • Les risques liés au fonctionnement du déversoir de Beaumont

Le guide d'information et de prévention de la DLVA, "Les bons réflexes", risques naturels et risques technologiques


Les chenilles processionnaires

Elles envahissent parfois par milliers les pins du département des Alpes-de-Haute-Provence, elles sont reconnaissables à leurs nids de soie blanche bien visibles sur les pins où elles passent l’hiver à l’issue duquel elles forment des processions avant de s’enterrer pour effectuer leur métamorphose.

Extrait d’un article de La Provence datant du 05 mars 2015 : « D’après  Lilian Micas, le correspondant santé des forêts des Alpes-de-Haute-Provence pour l'ONF, on a observé le même phénomène il y a huit ans. La pullulation des chenilles processionnaires suit un cycle qui survient tous les sept à huit ans. Et cette pullulation dure deux à trois ans ».

Voir l'article complet

Voici les principales recommandations pour vous et vos animaux :

  • Eviter la fréquentation des zones à proximité des pins infestés et de porter des vêtements couvrants si l’on se rend dans ces zones.
  • Ne pas manipuler les chenilles et les nids.
  • Ne jamais balayer une procession de chenilles afin d’éviter un nuage de poils urticants qui pourrait provoquer une atteinte cutanée, oculaire et respiratoire.
  • Eviter de se frotter les yeux en cas d’exposition.
  • Ne pas sécher le linge à l’extérieur près des pins par grand vent.
  • Eviter de tondre les pelouses sous les arbres infectés.

En cas de contact, les poils urticants se fixant sur les cheveux et les vêtements, il est recommandé de : prendre une douche tiède avec lavage soigneux des cheveux au shampoing, de changer de vêtements et laver les vêtements contaminés au dessus de 60°C.

Pour tout autre symptôme et en cas de problème, il est recommandé de consulter son médecin traitant.

Si un enfant en bas âge aurait porté une chenille à la bouche, il est important de consulter immédiatement le service des urgences.

Pour protéger vos animaux, le Conseil régional de l’ordre des vétérinaires Paca-Corse recommande :

  • D’éviter de frotter mais laver à grande eau.
  • Si la contamination s’est produite, de faire appel sans délai à son vétérinaire pour qu’il effectue un traitement d’urgence.
  • Dans tous les cas, d’éviter de se contaminer soi-même en manipulant l’animal sans précautions (zone abritée du vent, masque, lunette, gants, …)

Communiqué de presse de l'ARS (agende régionale de Santé)


Risques liés au fonctionnement du déversoir de Beaumont

L’ouvrage déversoir intéressé  est situé sur la commune de Sainte-Tulle à la hauteur du ruisseau « Le Chaffère », en limite du territoire de la commune de Corbières.

Les essais de fonctionnement de ce déversoir ont confirmé que le déversement consécutif à l’arrêt d’un ou des deux groupes de production de la centrale hydroélectrique, présente des risques pour les personnes ou les biens se trouvant en Durance, à l’aval du déversoir.

Un arrêté inter préfectoral avait d’ailleurs avait été pris en date du 15 janvier 1972, pour interdire en permanence la navigation, la baignade, ainsi que la circulation des piétons et des véhicules, dans la totalité du tronçon de Durance compris entre l’amont de l’ouvrage déversoir et le barrage de Cadarache. Des panneaux rappelant cet arrêté d’interdiction sont installés à l’entrée de toutes les voies d’accès à la zone influencée par les débits susceptibles d’être déversés.

Rappel : Il est recommandé particulièrement aux pêcheurs mais aussi aux chasseurs, sportifs ou promeneurs et d’une façon générale, à tous les usagers de la Durance de respecter la règlementation en vigueur et de ne pas s’aventurer dans cette zone.

Communiqué EDF