Depuis la sortie du projet de réforme des rythmes scolaires par l’Education nationale en 2014, beaucoup de travail de concertation a été effectué à l'initiative de la municipalité.
En effet, ce sujet touche énormément de monde sur la commune : enfants et parents, enseignants, élus, associations… Le chef d’orchestre de cette partition compliquée, Mélanie Blanchard, nous rappelle la chronologie des actions.
 

La réforme des rythmes scolaires en 2014 a été coordonnée par le centre social en lien avec l’ensemble des acteurs concernés du territoire (les équipes enseignantes, l’Inspectrice d’Académie, les associations de parents d'élèves FCPE et ALPE 04 et les élus).

Jusqu’à présent, la répartition de ces activités s’organisait de 15h à 16h30 les mardis et vendredis au sein des quatre écoles de la commune.

Les différentes évaluations nous ont amené à repenser l’organisation des TAPS par établissement scolaire :

Pour les écoles maternelles, Danièle Casanova et Langevin Wallon, trois séances d'une heure seront proposées : les mardis, jeudis et vendredis de 15h30 à 16h30.

Pour les écoles élémentaires : un après-midi complet de 13h30 à 16h30 sera dédié à la pratique d’activités.

Le mardi pour Paul Eluard et le Jeudi pour Max Trouche.

Dans cette dynamique, l’enfant aura la possibilité de prioriser ses choix d’activités.

Ces propositions ont été choisies dans le but de respecter le rythme des enfants selon leurs âges et en concertation avec tous les acteurs et validées par le Directeur d’Académie des Services de l’Education Nationale.

Le réaménagement des TAPS sera coordonné par Mélanie Blanchard.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris